Kit de blanchiment des dents : est-ce dangereux ?

De nombreuses méthodes peuvent actuellement s’offrir à vous, lorsqu’il s’agit de vous offrir un sourire radieux. Cependant, le souci de l’esthétique ne doit pas précéder votre santé. En effet, la pratique du blanchiment des dents comporte certains risques, notamment concernant l’eau oxygénée. Il s’agit en fait du peroxyde d’hydrogène, qui est particulièrement connu pour son effet oxydant. Ce qui peut être relativement dangereux, puisque ce composé chimique est utilisé dans la plupart des produits blanchisseurs.

Quels sont les risques du blanchiment des dents ?

Blanchir ses dents peut effectivement comporter un risque pour votre santé bucco-dentaire. Cette pratique est d’ailleurs déconseillée chez les jeunes, les femmes enceintes et les personnes présentant des problèmes dentaires (caries, hypersensibilité, lésions, etc.). De ce fait, il est toujours mieux de solliciter les conseils de votre chirurgien-dentiste, avant d’entamer quoi que ce soit, afin d’éviter tout éventuel problème.

Pratiquer trop souvent le blanchiment de vos dents peut vous être néfaste qu’autre chose. Et parmi les risques les plus courants, en voici d’ailleurs quelques-uns :

  • Une hypersensibilité dentaire peut se développer, surtout face au froid ;
  • Votre émail peut rapidement s’altérer, sans oublier la fragilisation précoce de vos dents. D’autant plus que ces dernières risquent de perdre leurs sels minéraux ;
  • Vos dents peuvent également vite se recolorer, car les pigments inclus dans ce que vous mangez ont généralement tendance à se fixer sans effort, lorsque votre émail est vulnérable ;
  • Vos muqueuses risquent de s’irriter, en raison de la concentration du produit utilisé (peroxyde d’hydrogène).

Ici, la pénombre concernant la concentration du produit pour blanchir les dents employées dans les bars à sourire est rendue explicite. En effet, il peut arriver que la concentration en peroxyde soit trop élevée, afin d’assurer l’efficacité du blanchiment. Cependant, c’est justement cette consistance qui provoque des effets néfastes pour votre santé bucco-dentaire.

Quels sont les prix pour un blanchiment des dents par un dentiste ?

Les tarifs pour un blanchiment dentaire varient souvent en fonction de la méthode choisie. Parmi les différentes techniques, vous avez notamment les soins à domicile et ceux qui sont réalisés en extérieur. L’option maison est généralement la plus économique, que ce soit avec des produits naturels ou avec un kit blanchiment des dents. Les soins prodigués en extérieur, par contre, sont souvent les plus efficaces (chez un dentiste ou dans un bar à sourire).

Le blanchiment des dents dentiste est justement la solution la plus fiable et la plus agissante, bien que ce soit quelque peu onéreux. Comptez effectivement au minimum 400 euros, en fonction de la méthode utilisée et de votre zone géographique. Quoi qu’il en soit, cette technique peut être effectuée par laser ou au moyen d’une lampe spécifique de couleur bleue. Ce qui vous permettra certainement d’obtenir un résultat relativement tangible et durable, en plus d’un blanchiment de plusieurs teintes. Plusieurs séances seront toutefois éventuellement nécessaires pour un effet pratiquement permanent, sans pour autant être définitif. Il vous est en effet conseillé de renouveler l’éclaircissement chaque année ou tous les deux ans.

Comment se faire blanchir les dents sans danger ?

Pour blanchir efficacement vos dents, vous n’avez pas forcément besoin de produits spécifiques, pouvant abîmer votre émail à cause de leur caractéristique abrasive. Mais comment se blanchir les dents sans risque ? Ne vous inquiétez pas, outre le citron mélangé au bicarbonate de soude, il existe également d’autres astuces à appliquer. Ainsi, vous pourrez profiter de dents plus blanches et surtout plus saines, sans pour autant dépenser une somme colossale.

Entre autres, vous pouvez vous servir de la poudre de charbon végétal, pour blanchir vos dents naturellement. Ce produit est notamment issu de la carbonisation de différentes sortes de peupliers ou de fruit du cocotier. Alors, lorsque vous brossez vos dents, mettez-en un peu sur votre dentifrice, afin de profiter au mieux de ses bienfaits. Vous pouvez aussi verser un peu de poudre dans une tasse, afin d’y plonger un bâtonnet ouaté légèrement humide. Vous appliquez directement celui-ci sur vos dents tout en frottant ces dernières une à une. Rincez et constatez l’effet ! Il est à préciser que répéter cette action une ou deux fois par semaine suffit largement pour obtenir un résultat satisfaisant.

La deuxième astuce que vous pouvez appliquer, pour blanchir vos dents, c’est le gros sel de mer. Particulièrement riche en iode, le sel bénéficie d’une importante propriété à la fois désinfectante et fongicide. Pour ce faire, nettoyez vos dents en mélangeant le sel avec un peu d’eau attiédie. Il vous suffit de tremper votre brosse à dents dans la sorte d’eau de mer obtenue, puis de brosser vos dents avec. Vous constaterez sans doute rapidement l’effet blancheur procuré, en répétant l’action environ deux ou trois fois par semaine.

Enfin, s’il est une astuce des plus gourmandes, c’est certainement la pâte de fraise. Ce fruit contient de l’acide malique, qui constitue un composant très efficace comme blanchissant. Cette solution est 100 % naturelles, d’autant plus que la fraise présente des vertus antitaches. Pour cela, écrasez une fraise bien mûre, pour la mélanger avec du bicarbonate de soude. Vous obtiendrez généralement une pâte, que vous appliquerez directement sur vos dents. Laissez agir durant 20 minutes avant de rincer. Effet blancheur assuré ! N’oubliez cependant pas de vous brosser les dents une demi-heure après, afin d’éliminer le sucre.