Recycler ses vêtements : comment faire ?

Le recyclage est actuellement un concept qui touche à peu près tous les domaines, que même le domaine vestimentaire et l’industrie textile n’échappent pas à la règle. Pour beaucoup, le recyclage est la clé vers une consommation plus durable et responsable. Cependant, le principal intérêt de ce concept réside dans sa capacité à réduire la pollution de l’environnement et l’émission de gaz à effet de serre. Maintenant, le recyclage de vêtements est plus qu’essentiel pour préserver l’environnement.

Pourquoi recycler ses vêtements ?

Recycler ses vêtements répond principalement à un souci d’ordre environnemental. Il faut savoir que l’industrie textile continue de faire face à une demande de plus en plus croissante chaque année. Or, les usines de production génèrent parallèlement une pollution massive de l’environnement, ne serait-ce que par l’émission de gaz à effet de serre produit par la mobilisation des machines. D’un autre côté, il y a également la pollution générée par le déversement des ordures, dont certaines sont composées de matériaux textiles. Pour cela, le recyclage vetement reste un moyen pratique de redresser la barre et de réduire significativement cette pollution, afin de préserver l’environnement, mais aussi d’exploiter autrement le rejet vestimentaire et textile.

Ou déposer les vêtements pour le recyclage ?

Il y a les points d’apports volontaires (PAV), qui comptent actuellement plus de 40 000 unités de borne vetement, et qui sont spécialement conçus en tant que dépôt de vêtements destinés au recyclage. Le don reste aussi l’option la plus simple quand on souhaite se débarrasser des vieux vêtements inutilisés. On peut donner ses vetements en les déposant dans des centres tels que la Croix Rouge, Emmaüs, ou le Secours Populaire. Ces vieux vetements peuvent être distribués aux plus démunis qui en ont le plus besoin. Ou encore plus simple, en les laissant dans un conteneur vetement auprès d’un parking ou dans un coin de rue. On peut également déposer les vêtements pour le recyclage dans une déchèterie, où ils seront soumis à des processus spécifiques d’élimination ou de reconstitution, pour ensuite être amenés à de nouvelles utilisations. Ces vêtements peuvent aussi être déposés dans des boutiques qui collectent les vêtements usés.

Comment sont recyclés les vêtements ?

Dans un contexte industriel, le recyclage de vêtements se poursuit par un processus bien précis. En effet, ce processus de recyclage consiste à ramener les vêtements à l’état de fibre en passant par une étape de broyage. Ensuite, les fibres obtenues seront torsadées afin d’obtenir des fils contribuant à la fabrication de nouveaux produits textiles. Les vêtements usés et endommagés peuvent aussi être transformés en accessoires pour qu’ils soient de nouveau utiles et orientés vers d’autres utilisations. Avec la tendance du DIY actuellement, les possibilités sont infinies. Pour les parents, il est également possible de confectionner des jouets à partir des vieux vêtements qui ne font qu’occuper le placard. De plus, les jouets artisanaux sont actuellement de référence, car ils sont considérés comme plus écologiques et sûrs par rapport aux jouets industriels.

Pourquoi le recyclage de vêtement est-il important ?

Selon l'ONU, l’industrie textile produit 10 % des émissions de carbone dans le monde et 20 % des eaux usées. Bien que certaines entreprises aient pris des mesures pour atténuer les dommages, elles continuent de générer de graves répercussions sur les rivières et les océans. En effet, l'industrie textile est le deuxième secteur le plus polluant après la compagnie pétrolière. Il faut savoir que pour produire un pantalon, environ 10 000 litres d'eau sont nécessaires, une quantité supérieure à ce qu'un être humain boirait en 10 ans. Les autres matériaux qui constituent un pantalon, comme le polyester, le nylon ou l'acrylique, déversent jusqu'à un demi-million de microplastiques par an dans les rivières, et qui se terminent dans les océans. Et au fil du temps, la durée de vie des vêtements actuels devient relativement courte. De plus, jusqu'à 85 % des textiles sont jetés dans des décharges ou incinérés, ce qui provoque encore plus de pollution.

Le recyclage optimise-t-il la consommation de vêtements ?

De plus en plus de conteneurs de recyclage de vêtements sont observés dans les différentes villes en France. En même temps, en raison de la crise, l'achat de produits d'occasion a augmenté, parmi lequel les vêtements occupent une position très importante. Même, la confection ou la retouche de vêtements neufs avec des vêtements usés est devenue une tendance, ou donner des vetements à ceux qui n’en ont pas. Il y a aussi des initiatives qui sont en plein essor comme les marchés de troc pour rénover le placard sans (trop) dépenser. Un changement de mentalité s'opère, laissant de côté les préjugés pour ce qui est de recycler vetements, afin de s’orienter vers un modèle de consommation plus durable. Ainsi, recycler des vetements est certainement une option plus pratique et censée pour préserver l’environnement ainsi que d'autres secteurs sociaux essentiels.

Quels sont les avantages du recyclage de vêtements ?

Voici quelques chiffres intéressants pour comprendre l'ampleur de la consommation qui se produit avec la production de vêtements. La production d'un kilogramme de coton correspond à la consommation de 6 000 litres d'eau, l'émission de 3,6 kg de CO2 et l'utilisation de 0,6 kg d'engrais et 0,3 kg de pesticides. Avec le recyclage de vêtements, il est possible de réduire la consommation de ressources naturelles telle que l'eau ou les combustibles fossiles, ainsi que les engrais et les pesticides utilisés dans la fabrication de produits textiles. La réutilisation ou le recyclage vêtements réduit également les émissions de CO2. Dans le concept de réutilisation, les vêtements passent d'une personne à une autre, et ne subissent aucun traitement spécifique.