Accueil Beauté Tatouage polynésien femme : est-il toujours tendance ?

Tatouage polynésien femme : est-il toujours tendance ?

Tatouage polynésien femme : est-il toujours tendance ?

Longtemps considéré comme une marque dégradante portée par des prisonniers et autres indésirables, le tatouage est aujourd'hui, une marque qu'on ne s'étonne plus de voir sur n'importe qui. Dans les sociétés d'Asie ou d'Amérique latine, le tatouage a une histoire souvent millénaire. En revanche, il était frappé d'interdits religieux dans les sociétés judéo-chrétiennes d'Europe de l'Ouest. Le tatouage était parfois volontaire comme un moyen de s'identifier parmi certains groupes criminels et, parfois contraint, chez des groupes de personnes mal vus du reste de la société. Néanmoins, le tatouage devient un phénomène de mode au fil des années. D'illustres personnalités vont arborer des tatouages. Le roi Edouard VII, Staline et Winston Churchill, avaient tous un tatouage. Le tatouage féminin, lui, a mis plus longtemps à se populariser, même s'il se raconte que la reine Victoria en avait un. Le tatouage tribal est maintenant une mode.

Tatouage polynésien femme, qu'est-ce que c'est ?

Les années 80 et 90 ont vu une résurgence du tatouage. Chez la femme, un discret papillon, des étoiles ou une petite fleur à la cheville ou sur le bras alors que l'homme optait pour l'ancre de marine sur le bras avant d'évoluer vers le tatouage polynésien plus grand. Le mot "tattoo" est d'origine polynésienne. Chez les peuples du Pacifique, le tatouage est ancré dans l'identité culturelle. Le tatouage est un rite dans la culture polynésienne. Les Polynésiens arborent souvent une coquille, une tortue ou une tête de Tiki, le demi-dieu polynésien. Le tatouage polynésien pour femme s'est développé considérablement au cours de ces dernières années. Il a gardé le côté tribal tout en se modernisant pour mieux s'adapter à une clientèle plus occidentale.

Comment choisir son tatouage polynésien ?

Choisir son tatouage est une décision qui ne se fait pas à la légère. C'est un marquage qui restera toute une vie et beaucoup de critères sont à considérer avant de se décider :

  • Faire un tatouage en fonction de sa signification : le tatouage polynésien n'est pas un marquage anodin et éphémère. Ça fait partie de la culture et chaque motif a une signification.
  • Choisir son tatouage en fonction de son tatoueur ou de sa tatoueuse. La personne qui va réaliser le tatouage est importante. Il s'agit de bien la choisir. Le tatouage est le résultat d'une consultation avec le tatoueur ou ce dernier va essayer de cerner la personnalité du tatoué. C'est un art que le tatoueur ou la tatoueuse doit bien maîtriser.
  • Choisir son tatouage selon la partie du corps à tatouer. Dans la culture polynésienne, le tatouage se fait sur différentes parties du corps : les mollets, le dos, les bras, le torse et même le visage. Le côté droit est la partie masculine dans la culture polynésienne. Pour les femmes, le bras gauche est préféré ainsi que la partie basse du corps.
  • Le type de tatouage, permanent ou temporaire. Le tatouage traditionnel prend beaucoup de temps et certaines personnes qui veulent un tatouage polynésien choisissent d'en faire un qui soit temporaire et qui permet d'en profiter pendant un moment avant de se décider. Un tatouage temporaire peut s'acheter dans une boutique en ligne et ça coûte moins cher que les tatouages permanents.

Quelle est la signification des tatouages Polynésiens ?

L'art du tatouage polynésien est une tradition millénaire. Les tatouages ont une signification culturelle importante dans la culture. Traditionnellement, ça se faisait de façon artisanale avec des objets très rudimentaires. Tous les motifs ont une signification

  • Raie - la raie manta symbolise l'humilité. La sagesse et la qualité de réfléchir avant d'agir.
  • Le soleil, très prisé chez l'homme, est symbole de grandeur.
  • La tortue - la tortue se retrouve souvent dans les tatouages tant chez l'homme que la femme. Elle représente une divinité capable de se déplacer entre la terre et l'océan, entre la vie et l'au-delà.
  • Les dents de requin sont des symboles de pouvoir et de férocité.
  • Les coquillages - ce sont des symboles qui représentent la protection.
  • Les lézards - dans les croyances polynésiennes et des peuples du pacifique, les lézards représentent les ancêtres.
  • La croix marquise. Les îles Marquises font partie du territoire polynésien. La croix marquise représente l'harmonie et est très présente dans le tatouage tribal sur le haut du bras.

Tous ces symboles se retrouvent dans les tatouages polynésiens et tribaux. À l'origine, les tatouages reflétaient le statut et le rang des personnes dans la tribu.

Le tatouage maori éphémère ou permanent, comme ceux de tous les peuples polynésiens du Pacifique, est devenu très populaire grâce, notamment, a l'exposition de nombreux joueurs de rugby de Nouvelle-Zélande qui sont tatoués. On a ainsi vu beaucoup de femmes et d'hommes se faire un tatouage maori. Beaucoup de femmes choisissent de se faire un tatouage éphémère qui permet de profiter de la tendance des tatouages polynésiens sans avoir à se faire marquer à vie. En outre, un tatouage temporaire est plus adapté à une garde-robe plus variée. Ça autorise une certaine fantaisie tout en gardant la possibilité de s'habiller autrement lorsqu'on en a envie. On en trouve avec des motifs traditionnels polynésiens tels que les requins, les lézards, les fleurs et l'océan. Les bracelets autour du poignet et des bras aux motifs de vagues et de dents de requin permettent de mettre en valeur un t-shirt ou une blouse à manches courtes.

L'art du tatouage maori est une pratique ancestrale. Évidemment, de nos jours, tout se fait avec les outils modernes. L'art du tatouage maori traditionnel se faisait à l'origine avec des outils rudimentaires comme les peignes en dents de requin avec un manche en bois qu'on tapait pour insérer sous le derme, l'encre naturelle produite à partir de charbon et de noix. Le tatouage maori exprimait le statut social et le cheminement de l'homme et de la femme. C'était un rite qui marquait le passage à l'âge adulte. Dorénavant, le tatouage se fait de façon plus moderne, mais la dimension spirituelle est restée. Il fait suite à une conversation poussée entre le tatoueur et le tatoué pour cerner ses envies, sa personnalité et sa dimension philosophique. On n'arrive pas chez le tatoueur maori avec un dessin préconçu. C'est le tatoueur qui au terme d'une consultation va dessiner le motif en fonction de sa perception de la personnalité du tatoué.

 

Vous aimerez aussi :