C’est bien connu: dans le monde de la mode et de ses accessoires, lorsqu’une nouvelle tendance fait son apparition, elle se propage vite et s’installe sur une durée plus ou moins longue. Acheter ses vêtements en ligne est une de ces nouvelles tendances partagées par des milliers de femmes à travers le monde. S’il est vrai que le e-commerce de vêtements a fait ses preuves; il est tout de même normal de se demander s’il existe des points sombres pouvant faire en sorte qu’on se méfie.

La sécurité

Afin d’être considérées comme entreprises fiables, les prêts-à-porter en ligne de type féminin se sont attelés à rassurer leur clientèle. Cela est passé par la mise en place de système de sécurité sur différents fronts.
Le premier front était celui de la garantie de la confidentialité des transactions et de leur sécurité. En effet, en achetant en ligne avec des moyens de payement tels que les cartes de débit ou de crédit, il est important que l’utilisatrice ne se fasse pas hacker sa carte. Il a donc fallu que les transactions et virements d’argent électronique se fassent dans un environnement sécurisé.
Le second front était celui de la polyvalence des solutions de payement. Afin d’être efficace et d’attirer plusieurs types de clientes, il était essentiel pour des boutiques en ligne telles que Misguided.fr, de se doter d’un terminal pouvant accepter des payements de la majorité des types de cartes bancaires existantes (Visa, Mastercard, etc.). Des codes promo sur https://www.club-reduc.com/code-promo-missguidedfr/

Le petit bémol

Si de nombreux avantages existent au fait de faire confiance à des boutiques en ligne, il y a tout de même une petite ombre au tableau. Et il s’agit de l’incapacité dans laquelle la cliente peut se trouver dans deux principales situations. La première situation est commune à tous les achats de vêtements en ligne: l’incapacité de pouvoir essayer le vêtement afin de vérifier qu’il sied parfaitement. Même si les références et mensurations sont mentionnées, il peut arriver qu’une fois livré, que la cliente s’aperçoive que le vêtement est plus petit ou un tout petit plus large que prévu.
La deuxième situation est rarissime, mais existe tout de même bel et bien: c’est le fait de s’apercevoir que le vêtement est légèrement déchiré ou que le tissu a souffert des conditions de livraison. Dans ce cas, il faut renvoyer le colis, mais cela cause un contretemps et des frais de livraison supplémentaires.