Les avis divergent entre les générations

Si l’on pose cette question à différente tranche d’âge, les réponses diffèrent et s’opposent même. On parlerait même d’un certain conflit entre générations. Aucune génération n’est en fait encline à s’opposer à sa « mode ». Il est assez vrai qu’il n’existe pas de « mode » unique qui s’impose actuellement comme ce fut le cas dans les années 90, 80, 70, etc. Cependant une chose est sûre, c’est qu’aujourd’hui on atteint le summum de la liberté en matière de mode. Les goûts se diversifient davantage et donnent une grande variété de style d’habillement, de chaussure, de type de musique, et bien d’autres choses encore. Il faut également dire que la mode actuelle se caractérise par une certaine « commercialité ». Des nombreuses personnes portent des vêtements ou écoutent un morceau pour la seule raison de sa notoriété du moment. Ou encore on veut absolument détenir une chose qu’une star a portée à la télé. Suivre la mode devient alors synonyme de « vouloir ressembler aux autres à tout prix ». Cela pousse certains vers des dérives totales en matière de chirurgie et de produits esthétiques. Comme toute bonne chose, il faut savoir mettre des limites à la mode.

Suivre la mode de manière volontaire ou involontaire ?

Parfois même si l’on est contre la tendance, on suit inconsciemment. On peut citer l’exemple d’une chanson stupide qui passe souvent à la télé. Après quelque temps, elle nous trotte à la tête, on commence à l’apprécier. Mais, ceux âgés d’un peu plus de 20 ans trouveront ces coiffures ressemblant à des poulets déplumés parfois extravagants et exagérés. On commence, cependant à se rendre compte que la véritable beauté réside dans la simplicité et le minimalisme. Néanmoins, chacun son interprétation de la mode. Toutefois on remarque que la génération de mode actuelle a tendance à préférer les habillements courts. Les jeunes filles suivent les tendances des stars à jouer la Madonna et ne se sentent à la « mode » qu’en montrant mettant en évidence les parties intimes du corps. Il ne s’agit pas toujours que d’habillement. Actuellement les réseaux sociaux sont à la mode. Et tout le monde veut faire le buzz. On suit une tendance donnée pour quelques followers ou quelques « j’aime » quitte à me dénuder complètement sur le petit écran. La véritable essence de la mode réside en fait dans la diversité. Rien ne nous rend plus fiers que d’être admiré par notre originalité et notre rébellion contre un système imposé. Suivre une mode n’a rien de malsain tant qu’on sait où et quand s’arrêter.