Accueil Beauté Epilation ticket métro : quels sont les conseils à suivre ?

Epilation ticket métro : quels sont les conseils à suivre ?

Epilation ticket métro : quels sont les conseils à suivre ?

Les soins beauté passent autant par l'entretien de sa peau que par une épilation régulière. Cette action n'est pas réservée qu'aux femmes et s'enlever un poil au visage ou s'épiler le pubis fait partie d'un rituel bien élaboré. Il ne reste plus qu'à choisir entre les procédés d'épilations et les formes que l'on veut donner à son maillot.

L'épilation ticket metro est la plus répandue, même si une femme a le choix d'opter pour d'autres soins. L'essentiel est de savoir dans quelle mesure l'on souhaite garder une certaine longueur de poils.

C'est quoi une épilation ticket de métro ?

Si le rasage était le moyen le plus utilisé pendant des années, aujourd'hui les épilations ont la cote auprès de bon nombre d'individus, homme ou femme. Que ce soit au laser, à l'épilateur électrique ou à l'aide de bandes de cire, on prend soin de son maillot en enlevant les poils en surplus. Certains choisissent la forme brésilienne ou classique et d'autres préfèrent le fameux ticket de métro.

Peu importe la méthode sélectionnée, l'épilation ticket metro donne un résultat très épuré sur les parties intimes. La façon d'épiler revient à ne laisser qu'une légère bande de poils sur le pubis et nulle part ailleurs. Par contre, on peut doser la longueur comme on l'entend. Pour être plus précis, une femme qui fait appel à un institut de beauté pour se faire le maillot en forme de ticket de métro, ressort avec une peau nette au niveau du haut du pubis et sur les côtés.

On peut comparer à une épilation traditionnelle, qui joue sur l'extérieur de la culotte, en enlevant tous les poils qui dépassent, ou à la version intégrale qui les retire absolument tous.

Que choisir entre la cire ou l'épilateur pour enlever les poils du maillot ?

Si l'on parle des différentes techniques pour les épilations, c'est qu'il en existe assez pour pouvoir arrêter son choix sur celle qui convient le mieux :

  • L'épilateur électrique est un objet qui permet d'enlever le poil rapidement, mais sans atteindre la racine. S'il est fréquemment utilisé sur la zone des jambes, le passage sur les parties sensibles risque de créer pas mal de douleur.
  • L'epilation maillot en ticket metro peut se faire à l'aide de cire chaude travaillée au doigt ou avec des bandes de cire froide. C'est une approche de soins idéale pour conserver une peau immaculée pendant au moins 3 semaines.
  • La crème épilatoire est aussi une alternative au rasoir ou à l'épilateur.
  • Le laser est l'ultime méthode pour éradiquer chaque poil séance après séance jusqu'à ce qu'il disparaisse totalement. On se retrouve avec des maillots ou des aisselles nettoyés à vie, contrairement à la lumière pulsée qui préconise des retouches au bout de quelque temps.

Comment faire une épilation en ticket de métro ?

L'épilation en ticket de métro, contrairement au rasage femme maillot, demande de préparer sa peau, avant d'appliquer les produits sélectionnés. Elle peut se faire à la maison soi-même ou en institut de beauté :

  • En séance à la cire, on nettoie la zone et on sèche bien, avant de poser une bande à l'aide d'une spatule. L'utilisation de talc, pendant que l'on forme le ticket, est recommandée pour ôter les petits résidus.
  • Pour la mousse épilatoire, on travaille d'abord d'un côté en mettant une dose appropriée et on laisse le temps de pose indiqué sur le mode d'emploi. Ensuite, on exfolie à l'aide du gant fourni dans le package. On rince et on sèche, avant de passer à l'autre partie. Ceci permet de ne pas extraire une trop grande masse de poils à la fois et de ne pas avoir une version nue à la place du ticket de métro.
  • Pour les sessions de laser ou de lumière pulsée, c'est auprès de professionnels qu'il faut se diriger.

Quelle est la meilleure épilation pour le maillot ?

Il n'y a pas de recommandations à donner sur l'epilation maillot ticket metro. L'important est d'être à l'écoute de son corps et de ne pas continuer si la douleur est vraiment insupportable.

Une femme peut tolérer la cire alors qu'une autre personne ne la supporte pas. Si vous êtes en rendez-vous à l'institut, il faut absolument communiquer avec votre esthéticienne et lui dire quand vous avez mal. Une petite pause d'une minute est bénéfique pour atténuer l'effet d'échauffement de la peau. S'il est vrai que le rasage apparaît comme la solution la moins douloureuse, la repousse n'en est que plus désagréable, et la reprise du rasoir se fait pratiquement à intervalle de 3 jours.

La formule à la cire est un bon compromis pour préserver son intimité propre durant plusieurs semaines. De plus, il ne faut pas oublier que le prélèvement à la racine agit sur la durée et qu'à force, on recense des parties qui ne contiennent plus aucun poil. Disons que malgré l'investissement financier que cela requiert chaque mois en prestations professionnelles, la démarche peut valoir la peine.

Vous aimerez aussi :